jeudi 23 mars 2017

Lecture du moment 

Mini- chronique sur mes dernières lectures 

ONIRIA tome 2 LE DISPARU OZA-GORA

Eliott est parvenu à rencontrer le Marchand de Sable, dans son Palais de verre enchanteur et futuriste. Mais cette rencontre ne tient pas toutes ses promesses : le Marchand de Sable, aussi bienveillant et ingénieux soit-il, se révèle impuissant à aider Eliott. Il lance néanmoins le jeune Créateur et ses amis sur la piste d’un certain Jabus qui a choisi de mettre ses talents au service du mal. Jabus a disparu quelques mois auparavant, emportant avec lui de quoi faire des expériences terrifiantes… Il semble bien que le père d’Eliott soit celui sur lequel il s’acharne ! Mais où les trouver Jabus dans l’immensité d’Oniria ? Comme si cela ne suffisait pas, Eliott a une autre préoccupation en tête... Libérer Aanor, prisonnière de La Bête, qui veut l’épouser ! Toute l’équipe des rebelles le supplie de ne rien tenter : Eliott doit rester caché, c’est une question de vie ou de mort. Mais Eliott est trop têtu pour renoncer, et ne peut abandonner Aanor à son triste sort…

   Je crois que j’ai encore plus aimé que le tome 1 que j’avais pourtant trouvé… magique ! Mais ça été un tel plaisir de retourner dans le monde d’Oniria avec Elliot et d’en découvrir encore d’avantage sur cet univers unique! Et plus j’en apprends, plus je trouve Oniria fascinante, plus j’ai envie d’en savoir encore plus. Parce que je suis certaine qu’il y a encore des tonnes de choses à apprendre sur ce monde ! C’est un peu la même constatation avec les personnages : plus on apprend à les connaître, plus ils me semblent profonds et vrais. Alors que dans le 1er roman, ils étaient plutôt stéréotypés, dans ce tome ils révèlent d’avantage toutes leurs facettes. Et ils en sont d’autant plus attachants ! Que ce soit la princesse, Katia, Fargo, Jorg, le marchand de sable et même la Bête, ils sont tous plus que ce qu’ils semblent être.
   Quant à Elliot, c’est un personnage principal que j’adore à cause de son courage et de sa volonté d’aider (de sauver?) ceux qu’il aime. Il n’en fait souvent qu’à sa tête, mais c’est aussi ce qui fait son charme ! C’est un personnage touchant, qui porte un poids trop lourd sur ses épaules. Un personnage fascinant, grâce à son pouvoir de créateur qui grandit de jour en jour. J’ai adoré le suivre dans la suite de son aventure, encore plus mouvementée, plus mystérieuse aussi. Pour ceux qui espèrent obtenir les réponses dans ce tome, prenez votre mal en patience parce que ce n’est pas le cas. Si on a le droit à certaines révélations, d’autres interrogations apparaissent. L’intrigue devient plus complexe, plus intéressante aussi… et plus les pages se tournent, plus le chaos règne à Oniria, plus on sent la guerre proche.      
   Après une telle ascension de la tension et ce, jusqu’à la fin, je suis persuadée que le troisième tome sera encore meilleur que celui-ci ! Si vous êtes fans de roman jeunesse et si vous ne l’avez pas encore fait, commencez cette série sans tarder ! Je suis sûre que vous aussi vous serez transporté par le monde d’Oniria.





mercredi 22 mars 2017

COUP DE COEUR

LA LOI DU COEUR d'Amy Harmon


Je vous raconte. Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette, âgé de quelques heures à peine et déjà à l'article de la mort. Au journal de vingt heures à la télé, ils l'ont appelé Bébé Moïse, ce nourrisson abandonné dans un panier, né d'une mère accro au crack et voué à toutes sortes de problèmes.

Tout cela s'est passé avant que je naisse, et le temps que je rencontre Moïse et que ma mère me conte son histoire, celle-ci était déjà de notoriété publique et personne ne voulait avoir quoi que ce soit à voir avec lui. Les gens adorent les bébés, même ceux qui sont malades, même les « bébés crack ». Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants qui à leur tour deviennent adolescents. Et personne ne veut d'un ado amoché par la vie.
Et Moïse était amoché. Moïse était une loi à lui tout seul. Mais il était aussi étrange, et exotique, et tellement beau. D'être avec lui allait changer ma vie plus que j'aurais jamais pu l'imaginer. J'aurais peut-être dû rester à l'écart. J'aurais peut-être dû écouter les conseils. Ma mère m'avait prévenue. Moïse lui-même m'avait prévenue. Mais je suis restée près de lui...


    Coup de Coeur pour cette histoire unique qui m'a transporté de la première à la dernière page ! Coup de maître d'Amy Harmon qui mélange à la perfection romance, drame, surnaturel et même une touche de suspens. Que dire de ce roman ? Il est totalement addictif, mais surtout bouleversant. J'ai reçu une flèche droit au coeur, touchée par l'histoire de Georgie et Moïse, par leur histoire d'amour que ce soit celle d'avant ou d'après. Mais surtout, j'ai été touché par Moïse lui-même, par ses difficultés, par ses démons. C'est un personnage unique, totalement à part à cause de sa "malédiction" et j'ai trouvé son cheminement tout simplement magnifique. Sans lui, sans ce personnage tellement attachant mais différent, l'histoire ne serait pas la même. Pour moi, tout repose sur lui. Georgie m'a un peu moins convaincue, surtout dans l'avant, mais je l'ai tout de même bien aimé surtout pour sa force, sa persévérance et pour l'amour qu'elle porte à Moïse. Les personnages qui gravitent autour d'eux, peu nombreux, sont aussi vrais et bouleversants.
    Je suis passée par toute la gamme des émotions : j’ai ri, j’ai pleuré, j’ai eu peur, j’ai été en colère. La loi du cœur n’a rien d’une romance ordinaire (même si certaines sont très belles) et j’ai adoré le côté fantastique de l’histoire que j’ai trouvé tellement crédible. Si on ajoute à ça une enquête prenante sur des meurtres de jeunes filles et une romance passionnée, ça donne un roman unique, qui nous prend au piège dès les premières pages et refusent de nous lâcher jusqu’à la toute fin… et même après parce que quelques jours après l’avoir terminé, je pensais encore à Moïse et à Georgie.

    La loi du coeur est une romance qui s'est faite une petite place parmi mes préférées. C’est le genre de roman que je relirai encore et encore, lorsque j’ai envie de me faire du bien à l’âme et au cœur. Je la conseille à tous les romantiques.

samedi 18 mars 2017

COUP DE COEUR


UNE BRAISE SOUS LA CENDRE tome 2 UNE FLAMME DANS LA NUIT de Sabaa Tahir


ATTENTION ! SPOILER SUR LE PREMIER TOME !

Laia et Elias se dirigent tant bien que mal vers le nord pour libérer le frère de Laia des horreurs de la prison de Kauf. Pourchassés par les soldats de l'Empire, manipulés par le Commandant, et hantés par leur passé, Laia et Elias doivent être plus rusés que leurs ennemis et se confronter à la traîtrise de leurs propres coeurs.
Dans la cité de Serra, Helen Aquilla se retrouve liée à la volonté du sadique nouveau leader de l'Empire, Marcus. Lorsque sa loyauté est remise en question, Helen doit accepter une mission pour faire ses preuves- une mission qui, au contraire, pourrait bien la détruire.

   Wow ! Ce roman est une véritable bombe : explosif, violent, douloureux. Ça semble négatif dit comme ça, mais c’est tout le contraire. Dire qu’Une flamme dans la nuit m’a touché serait un euphémisme. Il a emprisonné mon cœur et il l’a tordu dans tous les sens ! Ce roman m’a fait ressentir tellement de choses que je l’ai refermé, les larmes aux yeux. Ouf ! C’est une lecture dont je ne me remettrai pas facilement.

   Le premier tome avait été un coup de cœur, mais celui-ci… celui-ci est encore meilleur ! J’ai aimé l’évolution de Laia, qui prend confiance en elle, qui réclame la place qui lui revient. Oh pas toujours ! Parfois, elle se laisse manipuler, elle courbe l’échine devant les autres, mais elle est courageuse, forte et loyal. Quant à Elias… je ne l’aime pas : je l’adore. Je crois que j’aime tout chez ce personnage, car malgré sa douleur et sa culpabilité, il reste gentil et attentionné. Il a toujours à cœur de faire ce qui est bien : c’est un héros, toujours prêt à se sacrifier pour les autres.
   Laia et lui forment une équipe qui m’a convaincu. Ils apprennent à se connaître et surtout à se faire confiance. L’attirance entre eux est toujours là et leurs sentiments changent doucement…  L’auteur arrive à glisser un peu de romance dans l’intrigue et ce, même si ce n’est pas évident vu que les événements s’enchaînent dès les premières pages ! Ils sont tous les deux en fuite et, je peux bien vous l’avouer, ils n’auront pas la vie facile ! Rien ne se passera comme ils l’auront présagé et ils devront tous les deux faire des sacrifices qu’ils n’avaient pas prévu.

   En même temps que l’on suit Elias et Laia alors qu’ils fuient et veulent aller libérer le frère de Laia, nous avons aussi le point de vu d’Helen qui est maintenant main de l’Empereur. Et c’est vraiment intéressant d’entrer dans les coulisses de l’Empire, de voir cet autre côté de l’intrigue, la traque dont sont victimes Elias et Laia. Mais il n’y a rien à faire : je suis incapable de m’attacher à ce personnage. Sa maudite loyauté à un Empire qui tue et détruit tout, je n’arrive pas à la comprendre ! Oh ! Helen évolue dans ce tome, elle se pose des questions, elle réalise que l’Empire n’est pas exactement comme elle le voudrait… mais sa loyauté reste inébranlable (ou presque). Je n’arrive pas à la comprendre, je n’arrive pas à l’aimer. Il reste que je ne me suis pas ennuyée une seconde pendant ses points de vue… c’est intriguant, plein d’action, de révélations… et en plus, Helen est entourée de personnages secondaires assez sympathiques !

    En plus d’avoir beaucoup d’actions, de retournements de situations, d’émotions de toutes sortes… ce tome ajoute une touche de fantastique à l’histoire. Une touche qui était déjà apparue dans le premier tome, mais c’était plutôt un effleurement… Alors qu’ici, le fantastique, les créatures imaginaires prennent une plus grande place et j’ai beaucoup aimé découvrir de nouvelle facette de ce monde crée par l’auteur.
    Tout de même, j’ai l’impression qu’il y a encore tellement de mystères dans cet univers, tellement de choses que l’on ne sait pas, que l’on ne comprend pas ! L’auteur nous donne les informations au compte-goutte : c’est frustrant et en même temps tellement bon ! Je ne peux pas attendre pour lire la suite : je la veux tout de suite,  sans attendre ! Je veux retrouver Elias et Laia… l’attente va être longue et pénible ! Pour ceux et celles qui n’auraient pas encore compris : lisez cette série ! C’est un de mes plus gros coups de cœur des dernières années ! 




jeudi 16 mars 2017

Lecture du moment 

Mini- chronique sur mes dernières lectures 

DANGEREUSES CRÉATURES tome 2 DANGEREUSES TRAHISONS


ATTENTION ! SPOILER SUR LE PREMIER TOME !

Certains couples sont maudits. D’autres sont… dangereux. Comme celui que formaient Link et Ridley, le rockeur amateur et la Sirène des Ténèbres. Depuis que Ridley a disparu, Link est prêt à tout pour la retrouver, y compris à faire alliance avec le mystérieux Lennox Gates, qui avait pourtant des vues sur Ridley. Ensemble ils vont s’enfoncer dans le vieux Sud, croiser la route d’un guitariste qui a pactisé avec le diable, tomber sur des Enchanteurs prisonniers dans des cages et découvrir une force maléfique qui menace les habitants de La Nouvelle-Orléans. Du côté de la damnation, des trahisons, l’amour paraît une bien faible arme…


   Ah ! Que cette série est frustrante ! Je la lis parce que j'adore le couple Link et Ridley mais depuis le début de la série, ils sont presque toujours séparés ! Alors que ce que j’aime, c’est le duo qu’ils forment : leur prise de bec, leurs conversations, les petits surnoms qu’ils se donnent… et là, on a droit à rien !
   En plus, l’évolution des personnages de Ridley et de Nox m'ont vraiment déçus. Pour Ridley, ce n’est pas vraiment sa faute (je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler, mais ce qui lui arrive est horrible), mais ça reste tout de même frustrant pour le lecteur ! J'avais envie de tout arrêter, mais j’ai continué quand même parce que je ne pouvais pas laisser Ridley et Link dans une telle situation. Quant à Nox, c’est une vraie lavette dans ce tome : il se laisse manipuler sous prétexte qu’il est amoureux et en plus, il est bien trop fleur bleue ! Heureusement que Link est là et que malgré la situation, il garde sa gentillesse et son humour ! Il forme une équipe que j’aime bien avec les membres de son groupe qui sont toujours là pour l’aider, et à eux, viennent se greffer deux personnages que nous connaissons bien et que j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver.
   L’intrigue de ce tome est sombre, beaucoup plus que pour le premier. On est entraîné très rapidement dans la quête de Link, en même temps que l’on suit les ennuis de Ridley… et on ressent une forte tension pendant tout le roman. Parce que l’on sent que les choses vont aller de mal en pis et on stresse de savoir comment nos chouchous vont s’en sortir (ou pas).
   En bref, Dangereuses trahisons, tout comme son prédécesseur, m’a un peu déçue. Non pas à cause de son intrigue, mais plutôt parce que je n’ai pas aimé les changements chez certains personnages et parce que les auteurs s’amusent à nous torturer en séparant Ridley et Link (même si ça fait partie de l’intrigue, ça me donne envie de hurler !!!)  Malgré ça, je suis impatiente de lire la suite et de voir où les auteurs vont nous amener...






jeudi 9 mars 2017

Lecture du moment 

Mini- chronique sur mes dernières lectures 

ANIMALE TOME 2 LA PROPHÉTIE DE LA REINE DES NEIGES

Et si le plus merveilleux des contes cachait le plus sombre des complots ?
1833, sur une île perdue du Danemark. Elle s’appelle Blonde, il se nomme Gaspard. Elle est animale, il est fou d’elle. Le destin s’apprête à les arracher l’un à l’autre : ils sont les victimes d’une prophétie qui bouleversera le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l’énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?



      Malheureusement, je termine ma lecture moins enthousiaste qu’après le premier tome. Peut-être parce que l’effet de nouveauté n’est plus présent, ou parce que j’ai trouvé à ce tome quelques longueurs. Chaque fois qu'on a un moment trépidant d'action, on retombe ensuite dans une longue attente et malheureusement, je me suis ennuyée pendant ces moments où il ne se passe rien. J’avais l’impression que l’auteur a essayé de mettre une certaine montée de tension dans le roman, particulièrement dans ces chapitres transitoires, mais ça n’a pas fonctionné avec moi. Je ne me sentais pas…  embarquée dans le roman alors les interrogations et la nervosité de Blonde me laissait plutôt indifférente. L’absence de Gaspard m’a aussi pesé (même si je comprends que c’est nécessaire à l’histoire, j’aurais aimé suivre son point de vu parfois) parce que c’est le personnage que j’avais préféré dans le premier roman.


   Objectivement, je suis capable de dire que l’histoire de la Prophétie de la reine des neiges est originale, bien écrite et intelligente. L’auteur mélange à la perfection fiction, histoire et contes. Il y a beaucoup de péripéties, de retournement de situation et même de révélations auxquels on ne s’attend pas du tout ! En plus, j’ai adoré le personnage d’Anderson, c’est mon coup de cœur du roman et j’ai une envie folle de lire ses écrits maintenant.


   Je crois que mon appréciation de ce roman (ou mon manque d’appréciation) vient plus du moment où je l’ai lu que du roman en lui-même. Ça m’arrive parfois d’avoir un petit blues après un roman que j’ai particulièrement aimé, et de ne pas apprécier aucun roman que je lis pendant quelques jours.


    Mis à part la fin que je trouve vraiment décevante… je  m'attendais à tout autre chose d'une confrontation avec la reine des neiges et peut-être quelques longueurs,  La prophétie de la reine des neiges est une bonne suite, dans la même lignée gagnante que La malédiction de Boucle d’or. Ne vous fiez donc pas à mon avis biaisé ! Moi-même, je donnerai une deuxième chance plus tard à cette suite et je suis certaine que mon opinion ne sera pas tout à fait la même !  



mercredi 8 mars 2017

Lecture du moment 

Mini- chronique sur mes dernières lectures 

LE DESTIN DES ÂMES d'Ophélie Mesturoux

Morgane Priest est une Âme. Une personne dont l’âme se réincarne de siècle en siècle jusqu’à ce qu’elle retrouve son Âme-Sœur et qu’elles accomplissent ensemble le destin auquel elles ne peuvent échapper.
Quelques mois après l’apparition de ses pouvoirs, signe qu'elle est une Âme, la jeune fille fait son entrée à l’Institut Landsburg, un lycée destiné à former ces êtres d'exception à l’utilisation de leur don et à la connaissance de leurs semblables et de leur histoire.
Les liens se créent très vite entre Morgane et ses camarades, faits d’amitié et de tension. Mais quand des disparitions surviennent au sein de la prestigieuse école, c’est le destin qui se remet en marche. Élèves et professeurs devront s’unir pour découvrir l’origine de ces mystérieux enlèvements.

MERCI À LIVRADDICT ET AUX ÉDITIONS ANYWAYS POUR CE PARTENARIAT !


   Le destin des âmes est une lecture que j’ai bien apprécié, mais sans plus. Trop de choses m’ont dérangé pendant ma lecture pour que je l’apprécie totalement ! Pourtant, j’aimais beaucoup le concept de l’histoire : des âmes qui se réincarnent, développent des pouvoirs, et essaient de retrouver leur âme sœur, celle avec qui ils pourront accomplir leur destin. Il faut avouer que c’est intriguant et original. En plus, la réincarnation est un sujet qui m’a toujours fasciné mais que je trouve peu exploité dans les livres fantastiques. Le roman partait donc avec de bons points, avant même sa lecture.
   Malheureusement, j’ai vite désenchantée. Le début est lent, lent, lent. Il ne se passe rien d’intéressant : on ne fait que suivre Morgane dans sa nouvelle vie scolaire d’âme, alors qu’elle se fait des amis et essaie de contrôler son pouvoir. C’est long et c’est ennuyant ! Les seuls passages intéressants sont ceux où l’on nous explique d’avantage l’histoire et les origines des âmes ! Si au moins les personnages venaient rehausser le niveau… mais je les ai trouvé fades, sans intérêt et assez clichés !
   Ça m’a pris beaucoup de temps avant de réellement m’intéresser au récit, malgré le mystère que l’auteur essaie d’intégrer à l’histoire. Malheureusement, l’intrigue prend une place secondaire et ce, jusqu’à plus de la moitié du roman. Et sur livre aussi court, ça ne pardonne pas !
   Par contre, j’ai bien aimé la fin du roman. Quand les événements s’accélèrent, que nous avons certaines révélations (dont plusieurs très évidentes malheureusement), le roman devient plus intéressant, plus prenant. J’avais envie de savoir comment tout ça allait se terminer. Et la fin… elle rehausse assurément le niveau ! Tout comme les nombreux clichés que l’auteur évite dans son récit. C’est pour moi la plus grande qualité de ce roman : si les personnages le sont, l’histoire elle réussit à être originale du début à la fin.   
    En bref, le Destin des âmes que j’aurais d’avantage apprécié s’il ne mettait pas autant de temps à démarrer. Il y a de bonne idées, une intrigue intéressante et une fin qui rehausse le niveau. Je m’attendais à beaucoup mieux, mais ça reste une lecture agréable.  

jeudi 2 mars 2017

Lecture du moment 

Mini- chronique sur mes dernières lectures 

GODS AND MONSTER tome 2 BELLE ET MORTELLE de Kelly Keaton


ATTENTION ! ARRÊTEZ-VOUS ICI SI VOUS N'AVEZ PAS LU LE TOME 1 ! SPOILER !

En arrivant à New 2, Ari cherchait seulement à connaître ses origines. Ce qu’elle a découvert dépasse ses pires cauchemars : elle est la descendante de Méduse ! Et a hérité d’un pouvoir démoniaque que la déesse Athéna rêve de lui arracher. Ari est bien décidée à rester la jeune femme « normale » qu’elle a toujours voulu être mais doit se protéger, ainsi que ceux qu’elle aime. À commencer par la petite vampire Violet qu’Athéna a kidnappée… Ari sait qu’elle pourra compter sur l’aide du sexy Sebastian pour lequel elle a déjà plus qu’un faible…



   Un deuxième tome qui s’inscrit dans la lignée du premier : totalement addictif ! Comme beaucoup de deuxième tome (souvent des tomes de transition) celui-ci débute avec une Ari qui suit des cours pour apprendre à contrôler son pouvoir, qui doit accepter ce qu’elle est aussi, ce qui se révèle difficile vu la malédiction qui est la sienne. Je m’attendais à ce que ce tome ait un rythme beaucoup plus lent que le premier… mais en fait, pas du tout ! Très rapidement, la situation évolue et Ari se retrouve encore une fois prise dans une situation dangereuse. Elle doit affronter ces ennemis alors qu’elle n’est pas vraiment prête, mais heureusement, elle a des amis sur qui elle peut compter. À partir de ce moment, les événements s’enchaînent à toute vitesse et il est impossible de lâcher le livre !
    Cette vitesse a par contre un inconvénient : comme pour le premier tome, on reste très en surface en ce qui concerne les personnages secondaires et leur relation avec Ari. Il se passe tant de choses que l’auteur n’a pas le temps de s’y attarder et donc, je n’ai pas pu m’attacher à eux autant que je le voudrais. Et pourtant, j’adore la famille qu’Ari, Sebastien et les autres enfants forment mais mis à part les deux principaux et Henry qui prend un peu plus de place dans ce tome, les autres sont presque absents. J’aurais voulu avoir plus de moments avec eux et aussi plus de profondeur dans la relation entre Ari et Sebastien. Bien qu’ils forment un duo que j’apprécie, et que j’aime leur évolution, je reste avec ce sentiment que l’auteur aurait pu aller encore plus loin, m’en donner plus encore !

   En bref, Belle et mortelle est une lecture agréable et sans prise de tête, avec une mythologie vraiment intéressante et de l’action à revendre ! Malgré quelques lacunes, c’est une série que j’apprécie beaucoup et je lirai la suite sans tarder.